Glossaire

Il y a : 61 définitions dans le glossaire.
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme

Liste des glossaires

Terme Définition
Activités au sens analyse du travail

Les activités décrivent ce qui doit être effectué pour réaliser les missions ou les objectifs. Les activités sont généralement déclinées, au niveau d'un emploi, ou d'un poste, dont elles constituent le niveau le plus fondamental de la description. (Source : CEDIP)

 


L’activité professionnelle est une des composantes d’un emploi type. Elle est composée d’un ensemble de tâches que le titulaire est en capacité de réaliser.

 

L’activité est formalisée en employant des verbes d’actions (contrôler, effectuer, réaliser,) et peut être déclinée en sous activités ou opérations.

 

Chaque activité principale doit décrire fidèlement la ou les situations de travail et représente un tout cohérent, répondant en général à une finalité particulière ou à un résultat productif mesurable. La description doit permettre de mesurer l’importance de l’activité, la complexité des travaux à réaliser, le degré d’autonomie, les exigences relationnelles, les ressources et outils nécessaires….bref toute information précieuse qui pourra permettre de déduire et de définir les compétences professionnelles et personnelles requises pour tenir l’emploi.

 

 

Aire de mobilité professionnelle

L’aire de mobilité présente l'ensemble des trajectoires professionnelles envisageables à partir d'un emploi type en précisant les compétences communes et celles à acquérir pour réaliser ce parcours.

 

Aptitude au sens analyse du travail

Une aptitude représente une capacité supposée à exercer une activité (tâche à accomplir, emploi à occuper, connaissance à acquérir). La reconnaissance juridique de l'aptitude (certificat d'aptitude, liste d'aptitude, ...) ouvre l'accès à certains droits (emploi, formation ...) (Source : AFNOR).


Les aptitudes désignet aussi des caractéristiques de la personnalité. Il convient de les décrire de façon opérationnelle et contextualisée afin d'éviter des formulations trop générales. (Source : CEDIP)

 

Attributions

Dans le sens courant, les attributions désignent un ensemble d’activités confiées par l’employeur au salarié pour exercer sa mission. Dans l’approche ETED, le repérage et l’énoncé des attributions se fait à partir des séquences productives sur lesquelles intervient la personne occupant l’emploi analysé. (cf Processus et Chain d’activités). Source CEREQ et CEDAET.

 

Bilan de Compétences Approfondi

Le Bilan de Compétences Approfondi est un outil permettant de faire le point sur son parcours professionnel et d'envisager ainsi des nouvelles pistes d'orientation.Une compétence est une capacité au sens de l'analyse du travail, c'est-à-dire un ensemble de dispositions et d'acquis, constatés chez un individu, généralement formulés par l'expression : être capable de. (Source : AFNOR)

Une capacité représente la possibilité de réussite dans l'exécution d'une tâche, ou l'exercice d'une profession. Elle peut être objet d'une évaluation directe, sous réserve d'une volonté de mise en œuvre de la part de celui dont on veut apprécier la capacité. (H. PIERON)

Elle représente le potentiel d'un individu en termes de combinatoires de connaissances, de savoir-faire, d'aptitudes, de comportements ou d'attitudes.

Capacité au sens analyse du travail:

Ensemble des dispositions et d'acquis, constatés chez un individu, généralement formulés par l'expression : être capable de... (Source : AFNOR)


Une capacité représente la possibilité de réussite dans l’exécution d’une tâche, ou l’exercice d’une profession. Elle peut être objet d’une évaluation directe, sous réserve d’une volonté de mise en œuvre de la part de celui dont on veut apprécier la capacité. (H. PIERON)


.


Potentiel d'un individu en termes de combinatoires de connaissances, savoir-faire, aptitudes, comportements ou attitudes.

CEREQ

Centre d'étude et de recherche sur les qualifications, notamment développeur de la méthode ETED.

 

Chaîne d’activités

La chaine d’activités est un schéma qui décline, au niveau des individus, les séquences du processus sur lesquelles interviennent les personnes occupant l’emploi étudié. Ce schéma reconstitue l’enchaînement de leur activité productive et traduit le cheminement qu’elles suivent pour parvenir au résultat qu’elles visent. La chaine d’activités représente ainsi une sorte de « zoom » sur la ou les parties du processus correspondant à la contribution spécifique de l’emploi considéré. Chaque séquence de la chaine est ensuite examinée sous l’angle des démarches spécifiques. (cf. Démarches spécifiques). (Source CEREQ et CEDAET)

 

Champ de compétence

C'est un domaine d'action délimité, à l'intérieur duquel s'exerce un ensemble de capacités professionnelles. (Source : AFNOR)

 

Changement:

Voir la conception du changement adoptée dans l’approche ETED.

 

Mots-clés ou expressions-clés : rupture et quotidien, combinaison de facteurs de changement, déterminisme (refus du), impact de l’individu. (Source CEREQ et CEDAET)

 

Collectif de travail

Un collectif de travail est un groupe d'individus (internes ou externes à la structure) travaillant ensemble en vue d'atteindre un résultat donné, dans un délai imparti, avec des moyens spécifiques (groupe projet, groupe de travail, équipe ...)


Tout collectif de travail résulte d'un processus conduisant un ensemble d'individus détenteurs de compétences complémentaires à fédérer, à un moment et dans un contexte donné, leurs potentialités et leurs efforts pour atteindre, ensemble, un résultat bien identifié. Cette mobilisation crée un ensemble de savoir-agir particuliers, spécifiques au groupe (ou entité qui les détient). (Source : CEDIP)

 

Compétence clé ou stratégique:

Il s'agit de compétence indispensable à la réalisation et à la réussite des orientations stratégiques du service. (Source : DPSM/GPEC)

Compétence ou compétence individuelle:

En ergonomie, la notion de compétence est décrite comme « un système de connaissances qui permettra d’engendrer l’activité répondant aux exigences des tâches d’une classe particulière.[1] ». Les compétences peuvent être :

Finalisées : Elles caractérisent la mise en jeu de connaissances en vue de la réalisation d’un but, de l’exécution d’une tâche ou d’un groupe de tâches.

Opérationnelles : il s’agit des connaissances mobilisables et mobilisées vers l’action et efficaces pour l’action

Apprises : Car l’apprentissage (formation pratique d’une activité, etc.) permet l’acquisition de compétences.

Les compétences ne peuvent pas toujours être explicites étant donné qu’il s’agit de connaissances utilisées par l’opérateur dans l’action. Les connaissances deviennent compétences lorsqu’elles permettent d’évaluer la situation et d’agir en conséquence. C’est la mise en œuvre des connaissances dans l’action et dans la réalisation d’un but qui en font des compétences.


[1] Leplat J.,(1991) : « compétence et ergonomie » in Amalbert R., Montmollin M., Theureau J., Modèle en Analyse du Travail, Liege, Mardaga, P263-278

Compétence professionnelle:

Mise en œuvre, en situation professionnelle, de capacités qui permettent d'exercer convenablement une fonction ou une activité. (Source : AFNOR)

 

La compétence vise un savoir-faire en situation, relatif à une situation déterminée. La notion de "compétences transférables" traduit l’idée de compétences susceptibles de s’appliquer à des domaines, des contenus, des tâches, des situations variées, et celle d’une organisation le plus souvent hiérarchisée des compétences de l’individu, certaines étant considérées comme dérivées de compétences plus générales. (F. D'ANVERS)

 

.

 

L’exercice d’un emploi exige l’utilisation, sinon la maîtrise, de compétences de plus en plus complexes et surtout de plus en plus nombreuses. Aussi cette notion est-elle nécessairement à utiliser au pluriel lorsqu’elle sert à caractériser un emploi ; il n’existe pas une compétence mais des compétences. Pour définir le terme, le CEREQ prend en compte trois rubriques : celle des savoirs, des savoir-faire et celle des savoir-être. (N. LE BELLEC)

 

.

 

La compétence est inséparable de l’action et elle ne peut être véritablement appréhendée qu’au travers de l’activité par laquelle elle s’exprime et dont elle permet la réalisation. Elle est toujours "compétence à agir" et n’a de sens que par rapport au but que poursuit l’action. Autrement dit, la compétence se rapporte autant à des situations professionnelles qu’à des qualités individuelles et l’on ne peut valablement évaluer les secondes sans avoir une connaissance des premières. Toute compétence combine de façon dynamique les différents éléments qui la constituent : des savoirs, des savoir-faire, des types de raisonnement, des capacités relationnelles. En considération de ces deux caractéristiques, on peut convenir d’appeler compétence un ensemble de connaissances, de capacités d’action et de comportements, structuré en fonction d’un but dans un type de situations données. A contrario, ni les aptitudes générales individuelles, ni les diplômes détenus ne sont des compétences. (P. GILBERT, M. PARLIER).

 

Compétences collaboratives

Ces compétences collaboratives se déclinent à la fois au niveau des individus (compétences individuelles) et au niveau des collectifs de travail (compétences collectives). Le concept de compétence collaborative enrichit et modifie les concepts actuels de compétence individuelle et collective qui n'intègrent généralement pas les logiques et les règles d'usage des nouveaux outils de travailcollaboratif. (Source :Site Rhône-Alpes de la productique).